Les footballeurs français sont appréciés en Europe

rcf
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Chronique du 1er décembre 2016 – RCF

Bien que non pratiquant et peu compétent dans le domaine sportif, j’ai trouvé intéressante cette étude publiée par l’Observatoire du football. C’est un centre d’étude et de recherche indépendant faisant partie du Centre International d’étude du sport (CIES) basé à Neuchâtel, en Suisse. On y apprend que la France est le pays européen qui exporte le plus de joueurs en Europe. Notre pays est devancé seulement par le Brésil. L’Observatoire du football CIES consiste à analyser de manière neutre et objective les tendances à l’oeuvre dans le sport le plus populaire de la planète. Il ouvre notamment le questionnement sur l’expatriation des joueurs.

Depuis 2005, les études publiées sur la démographie des joueurs, l’analyse technique des performances et les valeurs de transferts des joueurs professionnels de première division apportent des éléments éclairants : par exemple, la présence de footballeurs formés au club est en décroissance. Elle était de 23% en 2009, elle passe à 19,2% en 2016. Il s’agit de la valeur la plus faible jamais enregistrée. En parallèle, le taux d’expatriés a atteint un niveau record en 2016 : 38,7% (+3,9% depuis 2009).

On y apprend aussi que la plus forte mobilité internationale des joueurs s’accompagne d’une instabilité croissante des effectifs. Le nombre moyen de footballeurs recrutés en cours d’année parmi ceux présents au 1er octobre est passé de 9,1 en 2009 (36,7% des effectifs) à 10,7 en 2016 (43,9%). Dans ce cas il s’agit d’un nouveau record.

L’analyse historique montre que la part des expatriés dans les clubs progresse de manière constante. En 2016, pour la première fois depuis que le recensement est effectué, le pourcentage d’expatriés est plus de deux fois supérieur à celui de joueurs formés au club : 38,7% contre 19,2%.

Les migrations directement liées à la pratique de ce sport sont passées au crible. On parle ici des joueurs évoluant en dehors du pays où ils ont commencé le football et d’où ils sont partis ensuite pour être recrutés par un club étranger.

Le nombre d’expatriés dans 31 championnats membres de l’UEFA confirme la tendance : le continent européen raffole des joueurs français. Avec 312 joueurs au total, la France se classe deuxième derrière le Brésil, largement en têt e avec 469 joueurs.

Si l’on prend en compte uniquement les championnats du Big 5 (Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie et France), l’Hexagone fait encore mieux et se hisse à la première place du classement. 116 de ses joueurs sont présents dans un championnat étranger majeur. Mais c’est l’Angleterre qui fait figure de destination privilégiée pour les Français, avec 41 footballeurs en Premier League.

Emmanuel Morucci

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone