L’UE a réduit les émissions de CO2 de 23 % et son économie a progressé de 53 %

europe-globe
Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Rep CE Communiqué de Presse

Les émissions de gaz à effet de serre dans l’Union européenne ont diminué de 23 % entre 1990 et 2016, tandis que l’économie a progressé de 53 % au cours de la même période. C’est ce que révèle le dernier rapport de la Commission présenté à la conférence des Nations Unies sur le climat (COP 23) qui débute cette année à Bonn.

Le rapport, intitulé «Deux ans après le sommet de Paris — Progrès accomplis dans la réalisation des engagements climatiques de l’UE», montre que, si la croissance économique a progressé récemment, l’Union européenne reste résolument sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 2020 de réduction des émissions de gaz à effet de serre.  M. Miguel AriasCañete, commissaire pour l’action pour le climat et l’énergie, a déclaré à ce propos: «Deux ans après l’adoption de l’accord de Paris, l’Union européenne reste pleinement déterminée à réduire ses émissions internes d’au moins 40 % entre 1990 et 2030. Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre notre objectif fixé pour 2020 et mettre la touche finale à notre législation en matière de  climat pour la prochaine décennie.  Nos émissions baissent et l’économie se développe, en grande partie grâce aux technologies innovantes, montrant ainsi que la croissance et la lutte contre le changement climatique peuvent aller de pair.  Toutefois, il reste des défis à relever, car les émissions du secteur des transports continuent d’augmenter dans l’UE.  C’est pourquoi la Commission présentera demain des mesures visant à réduire les émissions des voitures et des camionnettes à partir de 2021».

En vertu de l’accord de Paris, l’Union européenne s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 d’au moins 40 % d’ici à 2030, tout en modernisant l’économie de l’UE et en garantissant croissance et emploi à tous les citoyens européens.  En 2016, les émissions de l’UE ont diminué de 0,7 %, tandis que le PIB croissait de 1,9 %.  L’UE est l’une des grandes économies ayant le plus faible taux d’émissions par habitant et les émissions par unité de PIB continuent de diminuer.  Le rapport examine également la contribution de l’UE à l’action internationale en matière de climat.  En 2016, l’UE et ses États membres ont continué à être un important fournisseur d’aide aux pays en développement pour lutter contre le changement climatique, puisque leur contribution globale atteignait 20,2 milliards d’euros l’année dernière.

De plus amples informations sont disponibles sur le site web de la Commission.

Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone