Trois projets financés par l’Union européenne renforcent la lutte contre le cancer

unnamed
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Rep CE Communiqué de Presse

Les initiatives internationales Pink October (« Octobre Rose », mois de sensibilisation au cancer du sein), etMovember (mois de sensibilisation aux cancers masculins) nous rappellent l’importance de la lutte contre le cancer, première cause de mortalité en France[1]. C’est un enjeu de santé

publique majeur pour l’Union européenne, qui investit dans la prévention et la recherche à travers de nombreux programmes.

Paris, le 30 novembre 2017 

Pour répondre à son objectif de réduction de 15% du nombre de cancers entre 2014 et 2020, l’Union européenne met l’accent sur la prévention et la recherche. En consacrant près de 7,5 milliards d’euros à la recherche pour améliorer les soins de santé en Europe, dans le cadre du programme Horizon 2020, elle permet aux acteurs publics et privés de se concentrer notamment sur des nouveaux moyens de lutte contre le cancer.

 « Sur la période 2014-2020, l’UE dédie 691 millions d’euros à la lutte contre le cancer. Au sein de ce budget, nous avons déjà financé des centaines de projets de recherche à travers l’Europe, à hauteur de 230 millions d’euros » déclare Vytenis Andriukaitis, Commissaire européen pour la santé et la sécurité alimentaire « Nous apportons un soutien déterminant aux chercheurs et aux entrepreneurs, au bénéfice de la santé des citoyens européens. »

 A titre d’exemple, les trois projets présentés ci-après ont reçu, dans leur phase de développement, un soutien financier de l’Union européenne grâce aux partenaires nationaux qui ont parié sur ces jeunes pousses prometteuses.

 Aenitis Technologies, pour un meilleur tri des cellules sanguines

 Lauréate du programme européen H2020 SME Instrument Phase 2, la jeune medtech française AenitisTechnologies vient de recevoir 4 millions d’euros pour continuer à développer une technologie de rupture qui pourrait, à terme, remplacer les centrifugeuses dans les procédés de séparation cellulaire. Cette approche novatrice se base sur l’acoustophorèse, c’est-à-dire la force acoustique générée par des ultrasons. Grâce à cette technique, les concentrés plaquettaires injectés sur de nombreux patients en chimiothérapie seront de meilleure qualité thérapeutique et permettront aux patients de mieux supporter ces traitements très lourds pour l’organisme.

 PEP Therapy : Un nouveau candidat pour soigner le cancer du sein

 Grâce aux fonds européens et au soutien de la Banque européenne d’investissement, la chercheuse AngelitaRebollo a pu développer considérablement sa technique permettant de bloquer les protéines qui transforment les cellules saines en cellules cancéreuses, limitant ainsi les risques d’effet secondaires constatés dans les traitements conventionnels. Accompagnée d’Antoine Prestat, président et fondateur de PEP Therapy, elle a levé 1,3 millions d’euros via le fonds d’amorçage académique Quadrivium 1. Le potentiel de cette découverte recouvre le traitement de nombreux types de cancer, notamment les cancers du sein.

 ChemoGuide, un test de pointe qui préconise le meilleur traitement thérapeutique à mettre en place

Conscients qu’il existe un besoin médical énorme d’individualiser le traitement médical des patients atteints de cancer, ChemoGuide a été lancé au Danemark en 2013. Ce projet d’envergure internationale (il est mené en collaboration avec des entreprises et des universités en Allemagne, Espagne et aux Etats-Unis) développe un test pour évaluer la chimiothérapie la plus efficace pour chaque patient, notamment pour traiter les cas de cancer colorectal. Soutenu à plus d’un million d’euros lors de son lancement par l’Union européenne, le projet ChemoGuide a passé une série de tests cliniques qui se sont révélés positifs et bénéfiques pour les patients atteints. A terme, le projet devrait être commercialisé et intégré à différents centres d’oncologie européens.

L’ambition de l’UE en matière de santé

La politique de l’UE dans le domaine de la santé se concentre sur quelques priorités : prévention, égalité des chances en matière de santé et de soins de qualité, lutte contre les menaces sanitaires graves, maintien des personnes âgées en bonne santé ou encore promotion de systèmes de santé dynamiques et développement de nouvelles technologies.

Si l’organisation et la prestation des soins de santé relèvent de la responsabilité des pays membres, l’UE complète les politiques nationales en :

–  Générant des économies d’échelle par la mise en commun des ressources ;

–  Aidant les pays de l’UE à relever des défis communs (pandémies, maladies chroniques ou conséquences de l’allongement de l’espérance de vie sur les systèmes de santé, notamment).

Dernièrement, la Commission européenne a dressé le bilan de l’état de la santé dans l’UE, afin d’aider les États membres à repenser leurs systèmes de santé et à s’inspirer des meilleures pratiques existantes partout en Europe. Le but final étant d’avoir un système adapté à l’usage pour lequel il a été conçu, fournissant des soins centrés avant tout sur le patient.

À propos d’InvestEU

Soutenir le développement de projets sur le terrain, attribuer des subventions et des aides personnalisées, procéder à des financements ciblés pour le développement et la modernisation de l’économie…A travers ces multiples activités de financement et d’investissement, l’Union européenne stimule la croissance, favorise la création d’emplois et facilite l’investissement de capitaux privés, et ce, afin de construire un avenir meilleur pour les citoyens européens. En effet, ces investissements mettent l’accent sur le développement d’un meilleur système d’éducation et de santé, d’une énergie plus verte, la construction de nouvelles infrastructures ainsi que le financement de la recherche technologique. Lancée en février 2017 par la Direction Générale de la Communication de la Commission européenne, la campagne d’information publique « InvestEU » a pour objectif de rendre tangible les bénéfices des activités d’investissement sur des projets concrets et perceptibles par tous.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone