Traite des êtres humains: la Commission fixe des priorités pour intensifier l’action de l’UE

traite_humaine_fr_0
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Rep CE Communiqué de Presse

Aujourd’hui, la Commission européenne a présenté une liste de mesures concrètes pour mieux prévenir la traite des êtres humains. En se fondant sur la stratégie de l’Union européenne et compte tenu des récents défis économiques, migratoires et de sécurité, les priorités définies par la Commission aujourd’hui recensent les domaines clés qui requièrent une action immédiate de la part de l’UE et des États membres pour interrompre le modus operandi des trafiquants, renforcer les droits des victimes et intensifier les efforts internes et externes.

M. DimitrisAvramopoulos, commissaire pour la migration, les affaires intérieures et la citoyenneté, a déclaré à ce propos: «Il n’est pas acceptable qu’au 21e siècle, des êtres humains continuent d’être victimes de la traite, soit considérés des matières premières et exploités, en Europe, ou ailleurs. Au fil des années, l’UE a développé des outils juridiques et opérationnels contre ce crime odieux.  Il faut pourtant aller plus loin, car la crise migratoire et les menaces transnationales pour la sécurité ont rendu les populations plus vulnérables aux réseaux criminels et à l’exploitation. J’appelle tous les États membres à intensifier d’urgence leurs enquêtes et leurs poursuites contre ces criminels sans pitié, à mieux protéger les victimes et à appliquer pleinement les règles en vigueur dans l’UE en vue de leur protection. Par ailleurs, je les appelle tous à coopérer plus étroitement avec les partenaires internationaux. La traite des êtres humains n’est pas seulement un problème européen — nous devons tout faire pour l’éradiquer partout où il se trouve

La Commission suivra les progrès accomplis sur les actions prévues dans la communication de ce jour et présentera un rapport sur les progrès réalisés au Parlement européen et au Conseil d’ici à la fin de 2018.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone