Prix de la ville la plus accessible 2018 – Lyon récompensée !

24879691_1562283373847982_5027769719223955128_o
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

À l’occasion de la Journée européenne des personnes handicapées, la Commission européenne a annoncé aujourd’hui qu’elle décernait l’Access City Award à la ville française de Lyon, récompensant cette dernière pour son accessibilité inclusive et universelle.

j-1_prix_de_la_ville

Cette année, 26 villes de l’UE ont participé au concours.  Après une sélection stricte effectuée par des jurys nationaux et de l’Union européenne, quatre villes ont été présélectionnées:

  • Ljubljana (Slovénie)
  • Luxembourg (Luxembourg)
  • Lyon (France)
  • Viborg (Danemark)

L’Access City Award (Prix de la ville la plus accessible) clôturera la Journée européenne des personnes handicapées, à laquelle participe environ 400 personnes chaque année.  Mme Marianne Thyssen, commissaire pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs présidera la manifestation et remettra le prix au gagnant qui succèdera à la ville de Chester, lauréate du Prix de la ville la plus accessible 2017.

Lyon, récompensée pour avoir mis l’accessibilité au coeur de la vie urbaine

À Lyon, les bus publics sont accessibles à 100 % et l’accès à la culture pour tous est par ailleurs garanti au moyen d’équipements accessibles présents dans les bibliothèques, tels que des liseuses, des lecteurs de livres audio et des loupes d’écran. La ville a aussi développé des outils numériques destinés aux personnes handicapées. Par ailleurs, en ce qui concerne l’intégration, 7,8 % des fonctionnaires sont des personnes handicapées, soit une proportion nettement supérieure au quota légal minimum de 6 % requis par la législation française.

La Commission européenne a décerné les deuxième et troisième prix, respectivement, à la ville de Ljubljana, en Slovénie, et à la ville de Luxembourg, au Luxembourg. Ljubljana a intégré la dimension de l’accessibilité dans sa politique globale, en désignant un comité consultatif spécial auquel participent des personnes âgées et des personnes handicapées afin d’associer directement ces dernières à l’élaboration des politiques concernant la ville. Pour sa part, la ville de Luxembourg a consenti d’importants efforts en vue de sensibiliser les citoyens à éviter la stigmatisation du handicap et d’aménager la ville de telle sorte qu’elle soit fortement inclusive et que chacun s’y sente à l’aise.

Enfin, la ville de Viborg au Danemark a reçu une mention spéciale pour la manière dont elle a concilié son patrimoine historique, son paysage vallonné et des infrastructures accessibles.

Contexte

Organisé par la Commission conjointement avec le Forum européen des personnes handicapées, l’Access City Award fait partie des actions prévues dans le cadre de la stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées, dont l’objectif est de créer une Europe sans entraves pour les personnes handicapées. Ce prix récompense les villes qui sont source d’inspiration en matière de suppression d’obstacles à l’accessibilité dans toute l’Europe. Il est décerné à une ville qui a clairement et durablement amélioré l’accessibilité dans des domaines fondamentaux de la vie urbaine et qui présente des projets concrets en vue de poursuivre ces efforts. Le prix vise à inspirer d’autres villes confrontées à des problèmes semblables et à promouvoir de bonnes pratiques dans toute l’Europe.

L’Access City Award s’adresse aux villes européennes de plus de 50 000 habitants. Les villes doivent démontrer qu’elles adoptent une approche globale de l’accessibilité dans quatre domaines clés: l’environnement bâti et les espaces publics; les transports et les infrastructures connexes; l’information et la communication, y compris les nouvelles technologies (TIC); les infrastructures et les services publics.

Le prix est décerné durant la conférence annuelle de la Journée européenne des personnes handicapées, à laquelle participent environ 400 personnes venues de toute l’Europe.

Politique de l’UE en matière d’accessibilité

Le développement de l’accessibilité en Europe pour les personnes handicapées est un élément central de la stratégie globale de l’UE 2010-2020 en faveur des personnes handicapées. Cette stratégie fixe le cadre général de l’action en matière de handicap et d’accessibilité à l’échelle de l’UE, en complément et en soutien aux efforts des États membres dans ce domaine. Par ailleurs, la législation de l’UE dans des domaines tels que les transports et les services de communication électronique contient des dispositions spécifiques relatives à l’accessibilité. La proposition d’acte législatif de la Commission sur l’accessibilité, par exemple, vise à rendre les produits et les services plus accessibles aux personnes handicapées. Le Parlement européen a voté un rapport relatif à l’acte européen sur l’accessibilité en septembre, et le Conseil «Emploi, politique sociale, santé et consommateurs» (EPSCO) doit se prononcer sur une orientation générale le 7 décembre.

Outre sa législation et les politiques qu’elle mène, l’UE utilise divers instruments, tels que la recherche et la normalisation, pour optimiser l’accessibilité de l’environnement bâti, des TIC, des transports et d’autres domaines, ainsi que pour favoriser l’émergence d’un marché à l’échelle de l’UE concernant les produits et les services accessibles.

Lauréats des éditions précédentes: 2011, Avila (Espagne); 2012, Salzbourg (Autriche); 2013, Berlin (Allemagne); 2014, Göteborg (Suède); 2015, Boras (Suède); 2016, Milan (Italie); 2017, Chester (Royaume-Uni).

Pourquoi un Prix de la ville la plus accessible 2018 si tout se passe en 2017? 

Le prix de la ville la plus accessible permet aux villes lauréates de mettre en valeur leurs efforts visant à rendre la vie plus accessible pour les personnes handicapées et les personnes âgées au cours de l’année suivante.  Ainsi, les lauréats pourront continuer à sensibiliser à l’accessibilité dans leur ville et dans toute l’Europe. Ces villes de l’UE maintiennent également leur engagement à mettre en œuvre les plans qu’elles ont proposés pour l’avenir et à partager leurs pratiques avec les États membres de l’UE.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone