Revue de presse du jeudi 11 janvier 2017

REVUE DE PRESSE réalisée par Jacques Le Masson 

UNION EUROPÉENNE

ÉDITORIAL

View on Brexit and the reshuffle: beware the dog that didn’t bark  The Guardian

Brexit was the dog that didn’t bark in Theresa May’s reshuffle this week. The prime minister did not move any cabinet minister with frontline Brexit responsibilities. Nor did she even attempt to. The pro-Brexit trio of David Davis, Boris Johnson and Michael Gove all remained in post, as did Philip Hammond and Amber Rudd from the pro-European side. David Lidington’s promotion gave Mrs May a pro-European consigliere to replace the pro-European Damian Green. In broad essentials the Brexit balance is unchanged…

ANALYSE

L’avenir de notre industrie sera franco-allemand. Guy Maugis, président de la Chambre franco-allemande de commerce et d’industrie Les Échos le 05/01 

A quoi bon opposer la France et l’Allemagne ? Leurs industries sont complémentaires, alors autant en profiter et encourager les synergies. Contrairement à ce que certains voudraient nous faire croire, la France et l’Allemagne ne sont pas en guerre économique. Travailler en parfaite intelligence avec nos voisins allemands pourrait bien être, au contraire, le seul vrai remède à notre déficit commercial endémique et, plus largement, à notre prospérité respective. L’Allemagne est identifiée à juste titre comme la locomotive économique de l’Europe. 

 

La Hongrie, pionnière de la dérive « illibérale ». Gabriel Grésillon, Correspondant à Bruxelles Les Échos 10/01 à 09:40  (article en pièce jointe)

Alors que la Pologne inquiète l’Union européenne avec la mise au pas de son système judiciaire, elle peut compter sur un allié indéfectible : Budapest. Plongée dans le système Orbán, qui a ouvert la voie à Varsovie. Il y a des alibis qui sonnent faux. En ce jour d’hiver pluvieux, dans la petite ville touristique de Szentendre, les ruelles sont désertes et les boutiques de souvenirs, vides. Pourtant, lorsqu’on tente d’interroger les commerçants sur la vie politique de leur pays, tous se déclarent débordés. A chaque fois, le sourire se fige. Mieux vaut quitter les lieux. En Hongrie, on ne parle guère de politique. 

CHRONIQUE

La vraie valeur du bitcoin. Thomas Philippon est professeur de finance à la Stern School of Business de New York. Les Échos le 10/01 (article en pièce jointe)

Même si un renforcement des contrôles réduisait les transactions illicites liées au bitcoin, la valeur de la cryptomonnaie ne baisserait pas pour autant. En décembre dernier, le bitcoin a reçu ses premières lettres de noblesse : deux marchés boursiers américains – le Chicago Board Options Exchange et le Chicago Mercantile Exchange – ont lancé des contrats à terme sur la cryptomonnaie de référence. Une semaine plus tard, juste avant Noël, le bitcoin a connu  un quatrième krach depuis son lancement en 2009 : son cours s’est effondré de 18.000 dollars à 11.000 dollars.

 

ÉCONOMIE

Acquisitions chinoises dans les secteurs stratégiques : pour une réponse européenne. Emmanuel Pernot est doctorant en droit à (université Assas). Les Échos le 10/01 à 14:58 

La visite d’Emmanuel Macron en Chine remet sur le devant de la scène les acquisitions chinoises dans les secteurs stratégiques. Pour préserver son avenir, l’Europe doit mettre en place un cadre juridique cohérent. La visite d’État d’Emmanuel Macron en Chine, qui se termine ce mercredi 10 janvier, a braqué les projecteurs sur les acquisitions chinoises dans les secteurs stratégiques. Il faut dire que la Chine investit désormais plus d’argent à l’étranger qu’elle n’en reçoit. Ces dernières années, le pays a multiplié les acquisitions ciblées dans des secteurs stratégiques tels que les ressources naturelles, les

POINT DE VUE

L’avertissement du patron des patrons à Trump. Elsa Conesa Les Échos le 11/01 à 06:13 (article en pièce jointe)

Le patron de la Chambre de commerce américaine a prononcé mercredi un plaidoyer en faveur de l’immigration. Cela faisait plusieurs mois que les lobbys patronaux américains n’avaient pas pris la parole publiquement contre l’administration Trump. Mais mercredi, Tom Donohue, le responsable de la Chambre de commerce américaine – l’équivalent du Medef – a  prononcé un discours en forme de mise en garde , lors de la présentation des priorités de l’association pour 2018. Dans sa ligne de mire : les mesures destinées à restreindre l’immigration.

 

Avenir de l’Europe

Macron joue la carte d’une Europe forte pour peser face à Pékin. Frédéric Schaeffer Les Échos le 10/01 à 17:19  (article en pièce jointe)

Le chef de l’État plaide pour une position commune sur la défense de secteurs stratégiques et sur le projet chinois des routes de la soie. Une « ère nouvelle » pour les relations franco-chinoises dans le cadre d’une « Europe qui est de retour ». C’est tour à tour en président de la République française et en porte-parole de l’Europe qu’Emmanuel Macron s’est exprimé au cours de ses trois jours de visite d’État en Chine. Un message visiblement bien entendu par son homologue chinois Xi Jinping, qui s’est dit favorable à ce que la France « joue un rôle plus important dans le développement des relations…

Les Échos La visite d’Emmanuel Macron en Chine en 5 accords économiques      

EurActiv Les projets européens de Macron suspendus à l’accord de coalition allemand

La Commission envisage une « taxe plastique » pour compenser le coût du Brexit EurActiv

Lors d’une conférence de haut niveau sur l’avenir du cadre financier pluriannuel (CFP), en début de semaine, Günther Oettinger, le commissaire au budget, a avancé deux idées pour contrer les conséquences financières du Brexit sur les caisses de l’UE : taxer les plastiques et rediriger les revenus issus du marché du carbone. Le Brexit devrait en effet priver le budget européen de 13 milliards d’euros. Un manque à gagner auquel les institutions tentent actuellement de trouver des remèdes.

BREXIT

Brexit UK could lose half a million jobs with no deal, says Sadiq Khan  The Guardian

A no-deal Brexit could cause the UK to lose half a million jobs and nearly £50bn in investment by 2030, according to an economic forecast commissioned by the mayor of London, Sadiq Khan. The report, which models five possible scenarios for leaving the EU ranging from a near-status quo situation to leaving on World Trade Organisation terms without any transition agreement, warns that the worst option could be a “lost decade” of economic slump.

The Guardian Brexit Hammond to tell EU ‘it takes two to tango’ over future relationship,      What a ‘no deal’ Brexit would mean for key UK industries

EU disclaimers warn UK businesses over risks of ‘no deal’ Brexit

Brexit : l’an dernier, 1518 Britanniques sont devenus français Le Figaro

Français… et fiers, heureux mais aussi soulagés de l’être. Selon des chiffres révélés par le JDD et confirmés par le ministère de l’Intérieur au Figaro, la cote d’attractivité de l’Hexagone n’a jamais été aussi élevée chez nos voisins britanniques. En 2015, 386 d’entre eux demandaient la nationalité française. Ils étaient 1363 en 2016, et pas moins de 3173 en 2017. Du côté de ceux qui obtiennent le passeport, la tendance se confirme : 1518 Britanniques sont devenus français en 2017, contre seulement 439 en 2016 et 320 en 2015.

Affaires étrangères L’Iran et l’UE font bloc face à Trump pour défendre l’accord nucléaire EurActiv

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif doit recevoir jeudi à Bruxelles le soutien des Européens à l’accord sur le nucléaire iranien, avant une décision imminente de Donald Trump sur l’éventuel rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran. Même si la diplomate en chef de l’Union européenne, Federica Mogherini, tient à isoler ce dossier des nombreux autres sujets de contentieux avec Téhéran, M. Zarif devra répondre aux préoccupations de ses homologues français, allemand et britannique après les récentes violences contre des manifestants en Iran. 

Haaretz German Foreign Minister: Preserve Nuclear Deal, but Confront Iran About Its Role in Middle East 

L’Orient le Jour Nucléaire iranien : Téhéran et l’UE font bloc face à Trump pour défendre l’accord

Climat : Trump laisse entrevoir un possible retour des États-Unis dans l’accord de Paris  Le Figaro

Cet accord, a expliqué le président américain lors d’une conférence de presse commune avec la Première ministre norvégienne Erna Solberg, “traitait les États-Unis de manière très injuste”.
“Franchement, il s’agit d’un accord avec lequel je n’ai aucun problème, mais j’avais un problème avec l’accord qu’ils ont signé parce que, comme toujours, ils ont conclu un mauvais accord. Donc, nous pourrions envisager d’y retourner”, a-t-il poursuivi.

The Guardian Environment New York City plans to divest $5bn from fossil fuels and sue oil companies

Commerce international Le fromage mexicain fait coincer l’accord commercial avec l’UE EurActiv

Le Mexique et l’Union européenne ont repris cette semaine leurs discussions pour la modernisation de leur accord commercial, qui date de 2000. Le nouvel accord devrait changer la donne pour des produits comme le fromage mexicain.

Économie

Bon départ pour la grande réforme européenne des marchés financiers EurActiv

La Directive sur les marchés d’instruments financiers, plus grande réforme du secteur financier depuis la crise de 2008, affiche de premiers résultats satisfaisants depuis son entrée en vigueur le 3 janvier. « Je suis impressionné, car tous les systèmes sont stables depuis le 3 janvier », a déclaré Markus Ferber, rapporteur du dossier au Parlement européen. L’eurodéputé allemand (CSU) a ajouté qu’il était « très satisfait que tout le monde soit aussi bien préparé » malgré les nombreuses mesures qui devaient être mises en œuvre.

 

La Banque mondiale s’inquiète des risques sur la croissance EurActiv

Malgré une conjoncture très favorable, la Banque mondiale reste réservée sur la pérennité de la reprise à moyen terme, en raison des tensions géopolitiques et de l’exacerbation des discours protectionnistes. Malgré plusieurs signes encourageants pour l’économie mondiale, les experts demeurent réservés sur la solidité de cette croissance à plus long terme. Le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim a d’ailleurs souligné que «la reprise de la croissance mondiale est encourageante, mais l’heure n’est pas à l’autosatisfaction».

 

Bruxelles fait monter la pression sur les propos illégaux en ligne EurActiv

Cinq commissaires européens joignent leurs forces pour convaincre les plateformes en ligne comme Facebook, de supprimer davantage de contenus illégaux. Les responsables de plus de 20 entreprises technologiques, y compris Google, Facebook, Microsoft, Twitter et Amazon, se sont rendus à Bruxelles pour discuter d’un sujet brulant. Tout au long de l’année dernière, les tensions entre l’industrie et les politiques ce sont exacerbées à travers l’Europe, à mesure que les gouvernements ont accru la pression sur les plateformes pour qu’elles suppriment les contenus illégaux.

France – Allemagne Paris met les pieds dans le plat sur l’économie allemande EurActiv

La France a entrepris des efforts pour réformer son économie et réduire les dépenses publiques et «nous attendons de la part de l’Allemagne qu’elle se joigne au mouvement, en menant une politique salariale plus offensive et en investissant plus», a déclaré Bruno Le Maire dans une interview diffusée mercredi par l’hebdomadaire allemand Die Zeit. «Nous devons aller l’un vers l’autre», a-t-il ajouté. Le message n’est sur le fond pas nouveau. La France se plaint de longue date que l’Allemagne, première économie européenne qui accumule les excédents commerciaux et budgétaires…