Édito

Morucci

L'avenir de l'Europe
entre
nos mains

En ces mois d’avril et de mai, l’Europe s’invite dans les débats pour l’élection présidentielle comme pour les journées de l’Europe qui s’annoncent. Il y aura plus tard l’élection des députés. Ils décideront de la politique de la France et de l’avenir de l’Europe.
Le projet européen, la poursuite de la construction européenne sont essentiels. Dans ce monde qui change, il est important de retrouver le sens profond de cette idée originale dans le monde. Celle qui garantit aux Européens la paix, la solidarité, la tolérance, la démocratie, la justice et la citoyenneté.
Une citoyenneté qui se doit de ranimer l’Europe et de l’activer, de panser ses blessures subies ces dernières années et dont les peuples, depuis le Brexit, prennent (enfin) conscience. C’est une nécessité en effet de retrouver le débat démocratique européen afin de lui éviter la dérive mais au contraire de le consolider. L’UE doit retrouver notre confiance et, en ce sens, ne peut être une Europe à la carte ou à plusieurs vitesses. Elle doit approfondir sans chercher à restructurer ses institutions mais les rendre plus fortes et plus solides. L’Europe doit se faire pour ses citoyens et, aussi, peser dans le monde.
Les Maisons de l’Europe, dans leur cadre associatif, organisées au sein d’une fédération nationale sont, en ce domaine, très actives mais souvent sans grands moyens. Cela doit changer. La FFME a renouvelé son Comité directeur et Martine Buron de Nantes succède à Catherine Lalumière. De la même manière la Maison de l’Europe de Brest a renouvelé son conseil d’administration lors de son AG. Elle élira ses nouveaux président et Bureau dans les jours qui viennent.
Bons choix européens et vive l’Europe.

Emmanuel Morucci

Vous avez la parole !

3a3f.jpg

Erasmus+ a 30 ans : cette année le programme Erasmus (European Region Action Scheme for the Mobility of University Students) fête ses 30 ans d’existence à travers l’Europe.

Pour l’occasion, la Maison de l’Europe lance son « PhotoBook » afin de recueillir des témoignages sur des personnes ayant fait Erasmus par le passé.

Intéressé(e)s ? Envoyez-nous un mail à leuropedanslefinistere@gmail.com !

*** ***

L'Europe en direct ! Faites part de vos ressentis et questionnements sur l'Union européenne à la Maison de l'Europe.

Pour cela, une adresse :
moneurope@protonmail.com

*** ***

3a3f.jpg


La Bretagne s'invite à Bruxelles : le 29 mars 2017, la Maison de la Bretagne a été inaugurée à Bruxelles, au coeur du quartier européen.
Cette maison permettra d'affirmer la présence de la région en Europe mais également la participation des acteurs bretons au projet européen.

Plusieurs missions pour cette maison:
- défendre des intérêts de la Bretagne
- permettre aux citoyens européens de mieux connaitre la Bretagne et valoriser les spécifités bretonnes (territoriale, culturelle, économique)
- anticiper les évolutions des politiques européennes et identifier les programmes utiles au développement économique, social et territorial de la Bretagne.

En bref !

"Let's stop Brussels" :

Après avoir signé la déclaration de Rome lors du sommet européen, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a lancé un sondage anti-européen.

Composé de six questions, le questionnaire demande aux hongrois de réagir sur les politiques européennes économiques et migratoires.

Ce sondage fait suite à la fermeture de l'Université d'Europe centrale (CEU), et est dans la lignée d'une politique défiant les valeurs européennes.

*** ***

3a3f.jpg

CEDH : La Convention européenne des droits de l'homme de 1950 représente le fer de lance de l'implantation des droits en Europe. La Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne, s'est notamment inspirée de ce texte. Comptant 47 États parties, la Cour européenne des droits de l'homme, rattachée au Conseil de l'Europe tente de faire évoluer le consensus européen sur les droits de l'homme.

De par sa jurisprudence, elle tente de préserver les droits des justiciables. Elle vient de condamner la Grèce pour violation de l'article 4 de la Convention qui interdit le travail forcé (arrêt Chowdury et autres c. Grèce). Les requérants, 42 Bangladais sans permis de travail, avaient été recrutés dans une exploitation en Grèce. Leur employeur ne leur versa pas de salaires et les fit travailler dans des conditions physiques extrêmes, sous le contrôle de gardes armés.

Selon la Cour, cette exploitation constitue une violation de la Convention car il s'agit de traite d'êtres humains. Elle considère l'État à une obligation positive (obligation d'agir) de prévenir de ce genre de situation en protégeant les migrants, en mettant en place des enquêtes et en sanctionnant les responsables.

Pour en connaître plus sur la situation des droits de l'homme en Europe, rendez-vous sur le site de la CEDH.

*** ***

Le téléphone au même prix dans toute l'Europe :

3a3f.jpg

le Parlement européen vient d'approuver la règlementation sur les drais d'itinérance communs à tous les États. Dès le 15 juin 2017, les citoyens européens se verront facturés leur sms, appels et données mobiles au même tarif, qu'ils soient en déplacement ou dans leur pays. Fini le hors forfait !

*** ***

Système d'alerte rapide : mis en place en 2003, le système permet de faire circuler rapidement entre la Commission européenne et les États les informations sur des produits non alimentaires dangereux retirés du marché.

En 2016, la catégorie de produits la plus concernée était celle des jouets, suivi des véhicules à moteur et du textile. La majorité des produits provenaient de Chine (53%), un pourcentage en baisse par rapport à 2015.

Postes à pourvoir !

Si vous recherchez un emploi à l'étranger, rendez-vous sur le site de l'EURES (Portail Européen Sur la Mobilité de l'Emploi).

Sur le site de l'EPSO, plusieurs offres d'emploi dans les institutions sont à pourvoir.

Le programme FEAMP pour la pêche :

Le programme FEAMP pour la pêche Le Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche accompagne la mise en œuvre de la politique commune maritime et de la pêche au niveau national.

La Région Bretagne dispose de 47 millions d’euros. La somme allouée par l’Europe est consacrée au développement local de la pêche et de l’aquaculture par des locaux ainsi qu’au soutien des GALPA (Groupe d’Action Locale pour la Pêche et l’Aquaculture), comprenant les dix pays maritimes bretons.

Ce fonds finance un appel à projet spécifique « petite pêche côtière », actuellement ouvert jusqu’au 30 juin 2017. Il vise à encourager les armateurs de petite pêche côtière à engager des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique des navires et réduire les rejets polluants.

Pour y participer, retrouvez les documents nécessaires à la demande.

Contact

MAISON DE L’EUROPE DE BREST
-
CENTRE INFORMATION EUROPE DIRECT
BRETAGNE OUEST

Plateau des Capucins

50, Esplanade de la Fraternité

29200 Brest
www.maisoneurope-brest.eu
leuropedanslefinistere@gmail.com
02.98.46.60.09

Horaires d’ouverture :
Lundi à vendredi
9h30-12h30 et 14h00-18h00
L’équipe :
Ingrid DAVID
Cécile MANSOURATI
Pauline KERGLONOU
Hugo CONQ


color-facebook-48.png color-twitter-128.png color-link-128.png

Directeur de publication

Emmanuel MORUCCI

Comité de rédaction

Pauline KERGLONOU
Ingrid DAVID
Cécile MANSOURATI
Hugo CONQ
Benoist ROLLET
Marie-Laure CROGUENNEC


ET
Remerciements à Maëlys DAVID pour son appui technique.

Si vous ne visualisez pas la Newsletter, cliquez ici

Actualité de la Maison de l’Europe de Brest – CIED Bretagne ouest

Emmanuel Morucci au comité directeur de la FFME !

Lors de l'université de Printemps de la FFME (Fédération Française des Maisons de l'Europe) qui s'est tenue à Strasbourg fin mars, le comité directeur a été réelu. L'ancienne présidente, Madame Catherine Lalumière a laissé sa place à Madame Martine Buron. Le président de la Maison de l'Europe de Brest fait également partie du nouveau comité directeur, pour un mandat de trois ans.


Le mois de mai de l'Europe à Brest

0c6i.jpg Retrouvez le programme de la fête de l'Europe sur notre site

Le bal des festivités commencera le 9 mai, avec la projection du Film "Toni Erdmann" de Maren Ade, aux Studios de Brest, à 19h30. Un film haut en couleurs européennes (Roumanie, Allemagne, Autriche), il a obtenu le prix lux 2016, prix décerné par le Parlement européen.

Nous poursuivrons les réjouissances avec la journée de l'Europe, le 13 mai, Place de la Liberté à Brest à partir de 13h30. Pour les grands comme pour les petits, différentes activités seront organisées.

Redécouvrez la ville de Brest comme ville européenne avec un rallye photo qui vous fera voyager à travers les différents projets brestois réalisés grâce à l'Union européenne !

Plouguerneau, ville d'Europe :

Quelle politique européenne pour le développement durable ?

0c6i.jpg De gauche à droite : Marie-Laure Croguennec, Cécile Trividic, Emmanuel Morucci et Olivier Coppens.

Le 22 mars, Monsieur Olivier Coppens, attaché économique à la Représentation en France de la Commission européenne s'est rendu à Plouguerneau pour une soirée d'échanges sur la transition énergétique.

Durant plus d'une heure, il a exposé les engagements de l'Union européenne pour le climat et la valorisation de l'Union de l'énergie.

La protection du climat est une des priorités de la Commission Juncker, une croissance verte qui débouchera sur de la création d'emplois.

0c6i.jpg

Dans la lignée de l'Accord de Paris lors de la COP21, l'Union européenne est un acteur de premier plan pour la lutte contre le réchauffement climatique. Pas moins de 40% des brevets déposés en matière d'innovation sont européens.

Jeu de rôle sur l'environnement réussi au collège Saint-Vincent de Brest

rzsm.jpg

L'équipe de la Maison de l'Europe de Brest a réalisé un jeu de rôle sur l'environnement et la protection de l'eau en Finistère.

Le jeu de rôle avait pour objectif de confronter les intérêts de chaque acteur (la région Bretagne, une association de jeunes citoyens, une Organisation Non Gouvernementale, des experts européens et des entreprises), de leur permettre de s'associer et penser à des actions et propositions pour améliorer l'état de l'eau dans le Finistère et sensibiliser les citoyens bretons à la protection du littoral breton.

Une première intervention a été réalisée au collège Saint-Vincent avec la classe de 3e.

Après un travail préparatoire, les élèves ont joué leur rôle et ont négocié pendant toute une matinée pour réussir à se mettre d'accord sur des actions innovantes pour diminuer la pollution de l'eau et sensibiliser les citoyens à la protection du littoral finistérien.

lsz0.png
lsz0.png

Bien que toute la classe ait su dynamiser les débats, une équipe, composée de Hermine Le Vey, Emma Gourvellec et Clara Derrien, est sortie du lot et recevra un prix.

Points relais Europe

Dans un objectif de diffusion de l'information européenne dans le Finistère, le projet de la Maison de l'Europe tend à se développer, notamment par les partenariats avec les communes de Plouguerneau et de Briec.

Ces partenariats permettront d'organiser des évènements sur l'Europe dans des villes autres que Brest, afin de toucher un autre public finistérien.

Avis aux maires du Finistère : si ce partenariat vous intéresse, n'hésitez pas à nous contacter. C'est avec plaisir que nous nous déplacerons pour vous en parler.

Tous à vos agendas ! Dans le cadre des jeudis de l’Europe, de 18h30 à 20h00, la Maison de l’Europe vous accueillera avec grand plaisir au 50, Esplanade de la Fraternité (plateau des Capucins).

Plusieurs dates à retenir :

0c6i.jpg Olivier Coppens, attaché économique à la Représentation en France de la Commission européenne.

Le jeudi 20 avril, monsieur Olivier Coppens, membre de la Représentation en France de la Commission européenne, développera le thème de la transition énergétique de l’UE.

La protection du climat est un enjeu pour l'Union européenne, une croissance verte source d'emplois et d'innovation.

Le jeudi 11 mai, le consul de Roumanie, monsieur Sorin Moga, vous fera découvrir – ou redécouvrir - « la Roumanie, la culture d’un État membre de l’Union ».

Le jeudi 18 mai, monsieur Bouëssel Du Bourg présentera les liens économiques des adhérents de Produit en Bretagne avec l’Union européenne.

Le jeudi 8 juin, madame Isabelle Jégouzo, Cheffe de la Représentation de la Commission européenne en France, interviendra sur le thème du terrorisme et de la sécurité dans l'UE.

dvca.png

Débattre sur l'avenir de l'Europe avec les lycées

Le livre blanc de la Commission européenne nous livre cinq scénarios pour l'avenir de l'Europe.

La Maison de l'Europe de Brest invite les enseignants de lycée et les lycéens à discuter des cinq scénarios en classe et ouvrir le débat citoyen.

Contactez la Maison de l'Europe pour solliciter une intervention et permettre aux lycéens, citoyens européens, d'ouvrir le dialogue et rendre l'Europe aux citoyens.



Assemblée Générale de la Maison de l'Europe de Brest - CIED Bretagne ouest

La Maison de l’Europe de Brest – CIED Bretagne ouest a tenu son Assemblée Générale le 4 avril 2017.

Cette Assemblée fut l’occasion de revenir sur toute l'activité de l'année 2016 et de remercier les fidèles partenaires que sont la ville de Brest et le Conseil départemental du Finistère, ainsi que la Région Bretagne et la députée Mme Patricia Adam pour leur soutien financier.

Malgré une année compliquée marquée par les changements dans l'équipe professionnelle et les difficultés financières, la Maison de l'Europe a su tenir ses engagements. Le Conseil d’Administration a salué le travail effectué par les bénévoles et salariés, et voté à l’unanimité les différents bilans.

Début 2017, les animations vont bon train, les événements se multiplient et rencontrent un franc succès, notamment dans les établissements scolaires avec des animations refondues et interactives, adaptées aux nouveaux codes scolaires.

De nombreuses actions attendent encore la Maison de l’Europe de Brest – CIED Bretagne ouest ; il faut pour cela que ses principaux partenaires, et sans doute de nouveaux, poursuivent voire amplifient leurs soutiens. L'Europe le vaut bien !

Actualité européenne

"La remise en question des droits de l'homme dans les pays de la grande Europe"

0w7n.jpg Cour européenne des droits de l'homme, Strasbourg

Lors de l'Université de printemps de la Fédération Française des Maisons de l'Europe (FFME), Monsieur Jean-Paul COSTA, ancien président de la Cour européenne des droits de l’homme, a tenu une conférence sur la situation des droits de l’homme en Europe et leur remise en question actuelle.

Bien que les 47 États membres du Conseil de l'Europe aient adhéré à la Convention européenne des droits de l’homme et soient tenus de la respecter, les événements récents marquent un recul de protection des droits.

En effet, avec la chute du mur de Berlin, l’Europe est passée de 23 à 47 États. Influencées par la Convention, les nouvelles démocraties ont progressivement conformé leur droit interne aux articles de la Convention.

La France s'est inspirée de cette convention pour adapter son droit interne, notamment en matière pénale. Les hautes juridictions ont appliqué la jurisprudence européenne. L’exemple le plus notable pour la France a été celui de la jurisprudence en matière de garde à vue, et notamment l’arrêt Salduz contre Turquie de 2008, qui imposait le droit à la présence d’un avocat dès la première heure de garde-à-vue. Bien que les arrêts condamnent uniquement l’État visé, les autres ont tendance à s’en inspirer pour mettre en conformité leur droit et n’attendent pas d’être condamnés.

Cependant, les événements cumulés de ces dernières années freinent l’avancée en matière de protection des droits. Les conflits dans certaines régions européennes, l’état d’urgence mis en place par la France et la Turquie sont autant de situations qui mettent les droits de l’homme au second plan et priorisent la sécurité (La France a d’ailleurs activé l’article 15 de la Convention qui autorise en situation d’urgence la non application de certains articles de la Convention). Le régime turc actuel, devenant autoritaire et monopolistique, représente une menace pour l’état de droit. Actuellement, 40 000 détenus ont le statut de prisonniers politiques et pour la plupart ce sont des journalistes.

Ces situations remettent une fois de plus en question le fonctionnement de la Cour, qui voit son engorgement empirer chaque jour, notamment par des requêtes contre l’Ukraine, la Roumanie, la Turquie et la Russie.

Malgré tout, les pays résistent devant la tentation du populisme et les citoyens s’insurgent devant la régression des droits. Le soulèvement du peuple roumain contre la corruption et les élections en Autriche et aux Pays-Bas en sont des exemples.

Le futur des droits de l’homme est plutôt sombre, le Brexit risque d’être contagieux en Europe. Il est nécessaire de redéfinir l’Europe et repartir de la base, avec une priorité à l’éducation au plan civique et politique et un « plan marshall des idées ». Les moyens doivent être déployés pour remettre l’Europe aux citoyens européens et intégrer la jeunesse.

Selon Jean-Paul Costa, l’avenir de l’Europe devrait se définir en une Europe à deux vitesses.



Zoom sur...

La 10e édition du concours des jeunes traducteurs européens

Destiné à récompenser les meilleurs jeunes traducteurs dans l'Union européenne, ce concours promeut la diversité culturelle européenne et l'apprentissage des langues.

Monsieur Günther H. Oettinger, commissaire européen chargé du budget et des ressources humaines, a remis le 7 avril un trophée et un diplôme aux 28 lauréats du concours annuel de traduction «Juvenes Translatores» de la Commission européenne. Les 28 élèves de l’enseignement secondaire, un par État membre, ont remporté un concours auquel plus de 3 240 élèves issus de 728 écoles à travers le continent ont participé.

Tous ont traduit un texte d’une page sur le thème des langues et de la traduction. Tous les lauréats ont choisi de traduire vers leur langue maternelle ou leur langue la plus forte, comme c’est le cas des traducteurs officiels des institutions de l’UE. Les traductions ont été corrigées par des traducteurs internes de la Commission.

Un peu de gourmandise à la portugaise avec...la Pasteï de nata !

20i1.jpg keywords-suggestion.com

Ingrédients :

1/2 litre de lait, 1/4 de zeste de citron, 2 sachets de sucre vanillé, 150g à 200g de sucre (selon les goûts), 2 c. à soupe de farine maïzena, 4 jaunes d'oeufs, 1 pâte feuilletée

1.Répartir la pâte feuilletée dans des petits moules.

2.Mélanger dans un bol la maïzena avec le sucre et le sucre vanillé. Faire bouillir le lait avec le zeste de citron. Dès qu'il est à ébullition, le filtrer pour enlever les zestes.

3.Remettre la casserole sur le feu et y ajouter le mélange sucre et maïzena. Bien mélanger jusqu'à que le mélange prenne. Retirer la casserole du feu, mettre les jaunes d'oeufs.

4.Mettre la crème sur la pâte feuilletée.

5.Mettre au four à 230-250°C (il faut faire l'essai, chaque four étant différent) pendant environ 20 minutes. Se mange froid.

Bonne dégustation !